HYPNOSE

 

« Si tu veux construire un bateau, ne rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres, pour expliquer chaque détail, pour leur dire où trouver chaque chose. Si tu veux construire un bateau, fais naître dans le coeur de tes hommes et femmes le désir de la mer. »

Antoine de Saint-Exupéry

 

Lorsque la personne est prête a évoluer dans sa vie, le travail de "l'hypnothérapeute" est de  la guider en l'aidant à "changer le point de vue" qu'elle a sur sa problématique. En changeant l'angle de vue, vous accédez à des informations (solutions) auxquelles vous n'aviez pas pensé jusque là !

L'hypnose, c'est donner des outils à la personne pour qu'elle puisse avancer seule. La bienveillance, le respect et l'éthique du thérapeute sont les maîtres mots d'une séance.

Je me suis formée à l'hypnose éricksonienne avec entre autres, les docteurs A.VALLEE, J.BETBEZE et E.MALPHETTES.

 

Pour qui ?

- Adultes

- Adolescents

- Enfant à partir de 7 ans

 

L'hypnose pour ?

- Calme et sérénité...

- Insomnies, troubles du sommeil

- Gestion des émotions

- Peurs, angoisses, phobies, stress

- Problématiques liées au corps (peau, image de soi, troubles alimentaires, surpoids)

- Mal être général

- Le tabac

- La préparation à l'accouchement (travail sur les peurs, les inquiétudes)

 

Séance d'hypnose :

Les séances d'hypnose suivent un protocole précis au court duquel un objectif est clairement défini à chaque séance.

Cet objectif va permettre le travail d'hypnose qui l'accompagne. Une séance dure en moyenne 1 heure.

En général le nombre de séances varie de 2 à 3 en fonction de la problématique.

Chaque personne est différente, chaque cas est particulier et par conséquent chaque séance et chaque suivi est adapté.

 

N'ayez pas peur de l'hypnose !

Apparue au début du XIXe siècle l’hypnose s'est développée grâce aux travaux de nombreux médecins (Jean-Martin Charcot, Pierre Janet...) Elle est à l'origine des principaux courants de la psychologie moderne et à ce titre elle concerne tous les professionnels de la relation d’aide.
Les travaux de Milton Erickson ont redonné à cet « ancêtre » un aspect beaucoup plus moderne, plus permissif, respectueux du libre arbitre et une surprenante efficacité adaptée au monde contemporain.

Il existe deux écoles :

- La première, traditionnelle est basée sur la suggestion. La personne face à l'hypnotiseur subit des injonctions verbales, visuelles et corporelles. Pratiquée jusqu'à Freud, cette technique part du postulat suivant : si l'on suggère à un patient de guérir, il peut guérir. Aujourd'hui encore, les hypnotiseurs de spectacle qui s'amusent à endormir une salle entière, relèvent de cette école.

- La deuxième, l'hypnose Ericksonienne, sollicite la participation active du patient. Il s'agit d'un état modifié de conscience, pendant lequel le patient va pouvoir s'exprimer librement. Le thérapeute utilise un langage symbolique, pour guider l'inconscient du sujet et l'amener à trouver lui-même les solutions à ses problèmes.

Y a-t-il un danger ?

L'hypnose peut vous faire penser à une sorte de pouvoir de celui qui l'utilise.

Ne vous inquiétez pas, son influence sur votre inconscient n'est pas toute puissante. Il y a des "sécurités" dans notre cerveau qui nous empêchent de faire des choses contraire à nos valeurs.

Le thérapeute ne peut travailler avec le patient qu'a l'unique condition que ce dernier soit complètement d'accord et qu'il se sente en sécurité.